Les volleyeurs ont besoin de leur public ce mercredi

Revenir aux actualités
25 avril 2018

Face à Narbonne, ce mercredi, salle Vanpoule, les volleyeurs cambrésiens vont devoir hausser leur niveau de jeu s’ils veulent prolonger leur saison et disputer peut-être la finale du championnat de France en ligue B. Les supporters sont attendus.

Les Cambrésiens ne veulent pas terminer la saison à domicile sur une mauvaise note. PHOTO PIERRE ROUANET
Les Cambrésiens ne veulent pas terminer la saison à domicile sur une mauvaise note. PHOTO PIERRE ROUANET – VDNPQR

Quoi qu’il arrive, le match de ce mercredi soir sera le dernier disputé à domicile cette saison. Soit Narbonne confirme sa domination de la première manche et envoie les Cambrésiens en vacances. Soit Cambrai l’emporte au sein de la salle Vanpoulle et retournera dans l’Aude pour disputer une belle qui ouvrira les portes de la finale à Coubertin. Alors c’est le moment ou jamais de battre le rappel des troupes pour remplir Vanpoulle afin, déjà, de remercier les hommes de Gabriel Denys pour tout ce qu’ils ont offert lors de cette riche année, mais aussi de les pousser au maximum vers un nouvel exploit.

À vrai dire, renverser la tendance face à une équipe qui a remporté ses douze derniers matchs semble assez improbable au vu de sa domination sur le match aller (25-15, 25-22, 25-20, la quatrième victoire en autant de confrontations directes). Même dans le deuxième set, le seul que Cambrai a pu espérer gagner en menant 15-9, Narbonne a montré toute sa détermination et sa supériorité pour mater la rébellion. Mais on le sait aussi, les Cambrésiens sont capables de tout et qui sait si avec le soutien de leurs supporters, ils ne vont pas une fois de plus faire mentir les pronostics.

«  On va essayer de rester concentré sur ce qu’on a à faire et sur ce qu’on n’a pas su mettre en place à Narbonne, préconise Gabriel Denys. Il faut garder le peu de positif de ce match aller et s’en servir. On n’est pas rentré dans ce match, on a fait beaucoup d’erreurs techniques, on a été bien verrouillé par leur block/défense et on a manqué d’agressivité. En plus, il m’a manqué une rotation avec Floian Beclin bloqué au dos. On est encore plus frustré par la manière que par la défaite et on va essayer de transformer cette frustration en détermination. Il va falloir être mieux préparé au combat. La récupération physique sera aussi importante et mentalement, il va falloir occulter cette première manche. C’est la première fois qu’on va jouer quatre jours après une défaite. On va voir comment on a digéré. Le soutien du public va également jouer et j’espère qu’il va nous aider à tout bien mettre en place. » L’appel est lancé.

Cambrai – Narbonne, 20 h, ce mercredi à la salle Vanpoulle.

O. D. (Clp) | 

X