Volley – Ligue B Cambrai vise la passe de trois contre Fréjus

Revenir aux actualités
30 octobre 2018

Face à Fréjus, club historique de retour à l’échelon professionnel, le CVEC va essayer de préserver son invincibilité de ce début de saison prometteur.

O. D. (Clp) |

Paul Villard et les Cambrésiens enchaînent un troisième promu de suite. PHOTO PIERRE ROUANET – VDNPQR

Voilà donc un troisième promu de suite qui se présente au menu de Cambrai. Mais pas n’importe lequel. Fréjus, c’est le club qui a dominé le volley français de la fin des années 80 au début des années 90 avec à son palmarès quatre titres de champion, cinq coupes de France et une finale de Ligue des Champions. Celui aussi qui a vu évoluer quelques légendes comme Alain Fabiani ou Éric Ngapeth (le père d’Earvin), pour ne citer qu’eux. Une aventure qui s’est terminée par une rétrogradation administrative en 1992 avant une éclipse de 26 ans puis cette renaissance au sein du monde pro.

Un retour timide pour l’instant avec deux défaites concédées à Saint-Quentin (1-3) puis contre Martigues (2-3). Il faut dire que les Varois ont joué de malchance avec les blessures de deux de leurs cinq recrues, le passeur Audric et le central Simin. En dépit de ces absences, Fréjus dispose quand même de quelques bons atouts avec notamment l’autre passeur Suc, le pointu serbe Pajic, les « récep/attaques » Falafala et Attie, et le libéro Lecat qui ont du vécu.

Tout ça pour dire que rien ne sera offert aux Cambrésiens qui le savent d’ailleurs très bien pour l’avoir constaté face à Mende et Illac. Mais en y mettant tous les ingrédients, le CVEC a quand même une bonne occasion de remporter un troisième succès d’affilée et de se rapprocher du meilleur démarrage jamais réalisé par le club en Ligue B (cinq à la suite lors de la saison 2010-2011).

«  Comme tous les autres adversaires, Fréjus sera dangereux, prévient Gabriel Denys. Ils ont un peu le même profil que Mende ou Illac. C’est une équipe qui s’accroche et qui défend beaucoup. Ce sera tout sauf un match facile. De notre côté, comme chaque week-end qui passe, on va essayer d’être dans la continuité en espérant améliorer certains secteurs et gagner en régularité et en lucidité. »

Cambrai (3e, 5 points) – Fréjus (9e, 1 point), samedi à 20 h, salle Vanpoulle. 3e journée.

X