Une victoire limpide synonyme de montée pour les Cambrésiens

Revenir aux actualités
5 mai 2018

Après s’être emparés de la place de leader aux dépens des Calaisiens du LIS Saint-Pierre, le week-end dernier, les Cambrésiens ont assuré leur montée grâce à leur succès limpide (3-0) ce samedi soir à Mulhouse.

Théo Jaspart, le numéro 16, s’est montré solide. Ph. archives C. LEFEBVRE

Théo Jaspart, le numéro 16, s’est montré solide. Ph. archives C. LEFEBVRE – VDNPQR

Les joueurs de Roman Ondrusek ont été les patrons en dominant de la tête et des épaules les deux premières manches (25-17 et 25-14) et en imposant leur puissance offensive. Les attaques percutantes de Teuira-Hioe et de Lalisse ont mis à mal la défense alsacienne. Les Mulhousiens ont aussi craqué en réception. Après avoir pris les commandes du match dès le coup d’envoi (4-8, 10-16), les Nordistes ont rarement été inquiétés par des Mulhousiens impuissants, qui ont vu les points défiler en faveur de Cambrai au début du deuxième set (7-0). Un retard que l’USM n’arrivera jamais à combler. En menant deux sets à zéro, les Cambrésiens avaient déjà fait un pas de géant vers la montée.

Quelques frayeurs

Il fallait encore porter l’estocade. Elle a mis du temps à venir dans un troisième set bien plus équilibré (6-6, 13-13). Les Mulhousiens ont tenté un sursaut d’orgueil face à des Nordistes un peu moins tranchants. Mais Cambrai est resté maître du jeu et de son destin en donnant un dernier coup de rein (20-16) en se montrant solide au block, à l’instar de Radichkov et Théo Jaspart.

Mais alors qu’ils menaient 24-19 et n’avaient plus qu’un petit point à marquer pour exulter, les Cambrésiens se sont fait quelques frayeurs… ou ont voulu prolonger le plaisir encore un peu avant de boucler la saison. L’USM a sauvé quatre balles de match (23-24) avant de céder définitivement. Cambrai pouvait laisser éclater sa joie. La montée est dans la poche !

US Mulhouse – Cambrai II  : 0-3. Les sets : 17-25 (21’), 14-25 (22’), 24-25 (31’). Temps effectif de jeu : 1h14. Salle de la Doller. Arbitrage de MM. Sawrei et Gasiunas.

 

C.H. | 

X