Lukas Demar, successeur de Vadim Deev

Revenir aux actualités
6 novembre 2018

Le successeur de Vadim Deev est lui aussi tombé dans la marmite familiale du Volley Ball. Avec un père entraîneur et un frère également joueur en haut niveau, il était logique pour le jeune nantais de se prendre lui aussi de passion pour ce sport.

Lukas n’a débuté le volley qu’à 14 ans, à Nantes : « On est une famille de volleyeur mais je n’ai jamais souhaité en faire mon métier. J’ai essayé beaucoup de sports différents surtout le Basket, que j’aime toujours. Mais en essayant le Volley à 14 ans j’ai tout de suite adoré ». Il a très vite été repéré par le Pôle Espoirs de Bordeaux. Après une seule année il rentre à 17 ans au Centre National de Volley Ball et y reste 2 ans. Puis il a l’opportunité, en sortant de sa formation, de rejoindre l’équipe qu’entraînait alors son père Martin Demar : Nantes (Ligue A). Il y retrouve également son frère Matyas, passeur. Cette étape ne fut pas si évidente que ça pour Lukas qui devait alors voir son paternel autrement : « De se faire coacher par son père, ce n’était pas évident surtout pour moi ! Mon grand frère est très calme, donc cela n’a jamais posé problème, mais moi ce n’est pas trop le cas. Du coup il y a des semaines où l’on ne s’adressait pas la parole. Mais malgré tout, cela s’est bien passé et je suis content d’être passé par là. »

 

Et puis, après un court passage à Nice d’une saison, le voilà Cambrésien ! « A Nice (Ligue A), c’était une saison avec des hauts et des bas. Je me suis beaucoup entraîné, et j’ai progressé. J’ai senti que je pouvais jouer plus, j’ai donc fait le choix de jouer cette saison. »

Et du jeu, Lukas en aura, puisqu’il succède à un très bon Vadim Deev, parti rejoindre la Ligue A à Nice : « Des propositions que j’ai eues, Cambrai était la meilleure car c’est un club qui finit en haut de tableau depuis 3 ans. Il est certain que cela va me changer de la Côte d’Azur mais je suis impatient de commencer la saison ! J’espère aller le plus loin possible. »

X