Ligue B Cambrai enfonce un peu plus Nancy et garde Paris dans sa ligne de mire!

Revenir aux actualités
2 décembre 2018
Vainqueurs 3-1 des Nancéens, les Cambrésiens de Gabriel Denys ont réussi une très bonne opération au général samedi soir. Le top à quinze jours de la réception du leader, Paris.

La victoire n’a pas été simple à se dessiner pour le CVEC. Mais ces trois nouveaux points lui font sacrément du bien. À quinze jours de la réception du grand Paris, l’équipe dirigée par Gabriel Denys a, en effet, retrouvé la deuxième place du général en maintenant l’écart à trois points avec les Parisiens. Elle est, aussi et surtout, repassée devant Martigues (3e, battu 1-3 par Paris) et Saint-Nazaire (4e, vainqueur 3-2 du CNVB), deux équipes qu’elle distance désormais de deux points. Une soirée idéale qui n’a cependant pas empêché Demar fils de lever les bras avec un petit pincement au cœur pour son papa d’entraîneur, en grande difficulté avec Nancy, bon avant-dernier hier soir (le GNVB compte désormais 3 points de retard sur le 10e, Saint-Jean-D’Illac).

Le pincement au cœur de Demar fils

«  C’était la première fois qu’on jouait l’un contre l’autre et en fin de match, quand la victoire était proche, je dois avouer que ça m’a fait un peu bizarre, indiquait à chaud le jeune recep/attaque cambrésien. C’est délicat pour lui en ce moment et là encore, ça ne s’est pas joué à grand-chose. Quand elle aura son déclic, cette équipe se mettra à gagner. En attendant, je suis bien sûr très content pour nous, qui avons bien négocié les moments importants du match pour faire la différence.  »

Disputée sur un très bon rythme, la partie s’est, comme souvent avec les Nordistes, jouée au service. Un secteur de jeu qui, s’il n’est pas parvenu à faire la différence dans la première manche (24-26), malgré le 6-0 infligé aux Nancéens au meilleur des moments (9-9 puis 15-9), leur a ensuite permis d’aller chercher tranquillement ou presque leur 7e victoire de la saison (en 8 matchs). Les efforts de Marinkovic au filet, qui a laissé de bons souvenirs dans le Nord, n’ayant pas suffi. Une force qui, au passage, a aussi permis à Vanpoulle de constater la montée en puissance dans ce domaine de son jeune pointu polonais, Romac. Alléchant pour la suite qui passera par un déplacement périlleux à Avignon le week-end prochain… avant le « big » match !

Cambrai VEC – G Nancy VB : 3-1 (24-26 en 32’ ; 25-18 en 26’ ; 25-17 en 26’ ; 25-14 en 24’). Salle Vanpoulle. Arbitrage : MM. Djadoun et Hounoukpe. Environ 550 spectateurs. CAMBRAI : Bazin, Villard, Demar, Jecmenica, Isaak, Romac + Groenveld. Entraîneur : Gabriel Denys. NANCY : Chauvin, Sedore, Lortie, Orobko, Marinkovic, Kolokilagi + Beneix. Puis : Majdak, Da silva. Entraîneur : Martin Demar

X