L’aventure s’arrête aux portes du Top 8 pour Cambrai

Revenir aux actualités
13 avril 2018

Les Cambrésiens de Roman Ondrusek savaient que la tâche qui leur incombait était loin d’être une sinécure et que leur match face à Asnières allait conditionner leur tournoi. Et cela s’est vérifié… Surtout que Cannes (en raison des grèves à la SNCF) a été contraint au forfait.

Dimanche à Asnières, tout s’est donc joué contre l’équipe locale, qui comptait parmi les favoris. «  D’entrée, nous avons essayé de prendre des risques en leur mettant la pression pour essayer de les faire doute  » , résumait Roman Ondrusek, l’entraîneur. Si le plan était bien respecté, Cambrai, après avoir viré en tête (3-8, 21-24) allait néanmoins trembler au moment de conclure. Et Théo Jaspart, finalement de la partie, et les Nordistes, s’inclinaient finalement 25-27.

Un parcours qui
          s’arrête là pour les Cambrésiens.

L’avantage prit mentalement, Asnières allait ensuite dérouler et l’emporter en deux sets.
«  Si on avait remporté le premier set, ajoutait le technicien du VBCC, cela aurait pu changer la donne. Mais je reste néanmoins content de l’attitude et du niveau de jeu produit par les joueurs, qui se sont battus jusqu’au bout ! Nous avons manqué d’expérience dans les moments chauds avec notamment trois gamins de 16 ans dans nos rangs ! Mais ce parcours restera une belle expérience pour eux.  »
Et de conclure  : «  Avec ce septième tour, nous avons confirmé que le groupe était de qualité malgré trois départs. L’an dernier, en plus, il n’y avait que six tours pour accéder au top 8. Alors que cette année il y en avait un de plus et un seul qualifié par triangulaire ».

7e tour de Coupe de France M20 (juniors-espoirs) : Asnières – Cambrai : 2-0 (27-25, 25-19). Au classement : 1. Asnières (4 points), 2. Cambrai (3 points), 3. Cannes (0 point).

La Voix du Nord | 

X