Jean-Michel Machut : « La saison prochaine, on ne va pas lâcher le morceau ! »

Revenir aux actualités
12 mai 2018
Gabriel Denys et le CVEC veulent aborder la saison prochaine avec ambition. PHOTO VINCENT BERTIN (CLP)

Gabriel Denys et le CVEC veulent aborder la saison prochaine avec ambition. PHOTO VINCENT BERTIN (CLP)

 

Auteur d’une saison remarquable, avec une troisième place au général à l’issue de la saison régulière et une demi-finale des play-off, le CVEC entend bien poursuivre sur cet élan la saison prochaine. «  Avec les montées en Ligue A de Cannes et Narbonne, indique Jean-Michel Machut, le président, nous serons donc le premier club de Ligue B la saison prochaine. À ce titre, on ne peut donc pas dire qu’on va avant tout viser une participation aux play-off. Non, la saison prochaine, on ne va pas lâcher le morceau ! Il faut avoir une ambition raisonnée mais une ambition. Et l’objectif sera à nouveau le top 3. Mais également le maintien de notre équipe amateur du VBC Cambrai en Élite.  »

Pour parvenir à ses fins, Gabriel Denys, à qui il reste deux ans de contrat à la tête de l’équipe, et le président Machut ont donc rencontré tous les joueurs au lendemain de la demi-finale retour face à Narbonne. « Il était hors de question de les rencontrer avant parce qu’on souhaitait aller le plus loin possible dans ces play-off, poursuit le président. C’était un risque parce que d’autres clubs avaient bien sûr engagé des discussions. Mais on leur avait demandé d’attendre le plus longtemps possible et c’était une parole donnée. » Et un pacte qui, à une exception près, a été respecté.

Bazin prolonge de deux ans

Vadim Deev, que les dirigeants cambrésiens auraient même aimé conserver, s’est, en effet, engagé «  avant le quart de finale  » avec Nice en Ligue A. « On ne peut pas retenir un joueur qui veut partir et veut faire carrière, ajoute M. Machut. Et s’il a signé avant la fin du championnat, nous ne lui en voulons pas même si j’aurais bien aimé l’apprendre autrement que par la bande. Mais les carrières des joueurs sont courtes et c’est aussi le jeu de l’offre et de la demande. Bon vent à lui !  »

Deev parti, le CVEC n’en est pas moins parvenu à conserver son capitaine, lequel était comme tous les autres joueurs en fin de contrat. «  On voulait absolument connaître les intentions de Yannick Bazin car de sa décision allait dépendre celles d’autres joueurs. Et la bonne nouvelle, c’est que nous sommes tombés d’accord pour un contrat de deux ans. Même s’il commence à prendre de l’âge, on a vu cette saison qu’il avait encore le niveau.  »

Cet accord en poche, le CVEC devrait du coup très prochainement officialiser le renouvellement des contrats d’Ivan Jecmenica, de Félix Isaak et de Paul Villard, «  avec qui l’envie de poursuivre est réciproque  ». En revanche, pour Donovan Teavae et Florian Béclin, le club, s’il ne leur a pas fermé la porte, ne leur mettra pas un bâton dans les roues non plus s’ils trouvent une autre équipe. «  C’est compliqué pour nous au niveau du budget. Et on aura sûrement des choix à faire.  »

Enfin, pour ce qui est de Jordan Or, Stéphane Alpha et Boris Takaniko, le premier a décidé de quitter Cambrai, le deuxième n’a pas été conservé et le troisième portera toujours le maillot nordiste la saison prochaine. «  Jordan ne reste pas en France, le problème est donc réglé. Les bruits l’annoncent en Pro A Allemande, c’était son souhait. Pour Stéphane, qui occupe un poste clé, on a préféré ne pas prendre de risque. Le staff médical nous a alertés même s’il peut continuer à évoluer au haut niveau. Comme dans un club suffisamment riche pour s’offrir deux pointus et qui dispose d’une salle avec un sol adapté. Or nous, non, on n’en a pas les moyens. Et à Vanpoulle, en plus, le sol est dur. Enfin, Boris sera toujours avec nous.  »

Fabrice Bourgis | 

X