Enorme exploit de Cambrai, qui balaie le leader cannois!

Revenir aux actualités
16 février 2018
B9714785468Z.1_20180216233855_000+GIFANHE6E.2-0

Cambrai a défié sans complexe la légende Cannes, leader du championnat.

Une salle Vanpoulle pleine comme un œuf. Cambrai, étonnant troisième vu son budget, qui défie sans complexe la légende Cannes, leader du championnat. Une grosse ambiance dès le premier point. Tous les ingrédients étaient réunis pour vivre une soirée mémorable. D’autant que le CVEC joua les yeux dans les yeux avec son illustre adversaire lors du premier set et qu’il finit par lui faire très mal sur les services de Bazin et Deev (17-14). Alpha et Villard à l’attaque, puis Isaak au contre, enchaînèrent parfaitement (22-16) et l’exploit commença à prendre corps (25-19).

Les Cambrésiens ne s’arrêtèrent pas en si bon chemin et se détachèrent très tôt dans la manche suivante sur deux contres de Jecmenica (7-3). Devant tant de détermination, Cannes, en manque de solutions, en vint à forcer attaques et services sans réussite (15-10). Et quand Villard y alla d’un point venu d’ailleurs et que Deev enquilla une nouvelle série d’aces, le leader explosa (20-12 puis 25-18).

Clapping et public conquis

Il fallait presque se pincer pour être sûr de ne pas être en train de rêver. Et le réveil brutal craint par certains ne se produisit pas puisque Cambrai redémarra après la pause avec les mêmes armes qu’au deuxième set (blocks de Jecmenica et services de Deev pour faire 7-2 puis 11-5).

Rien n’était fini pour autant et Kral puis Koukartsev en apportèrent la preuve (14-12 puis 18-18). Mais même au plus fort de la pression cannoise, les Cambrésiens ne craquèrent pas pour s’offrir, sur un ultime coup de reins, un improbable 3-0 (25-21). Jouissif tout autant que le clapping et la célébration finale avec un public conquis.

Cambrai-Cannes : 3-0 (25-19 en 26’, 25-18 en 30’, 25-21 en 30’).

Arbitres : MM. Isnard et Crepel.

Cambrai : Bazin, Alpha, Villard, Deev, Isaak, Jecmenica + Or (libéro). Puis Takaniko, Teavae.

Entraîneur : Gabriel Denys.

Cannes : Corre, Koukartsev, Poikela, Maciel, Aguillard, Kral + Diez (libéro). Puis Lomba, D’Almeida, Josserand, Rossard. Entraîneur : Arnaud Josserand.

 

Olivier Delsaux (Clp) | 

X