Élite Le VBC Cambrai assure l’essentiel face à Bellaing

Revenir aux actualités
9 février 2019

Même si sa prestation n’a pas comblé son entraîneur, le VBC Cambrai a arraché face à Bellaing trois points précieux en vue du maintien.

T. Carbonnier et C. Deleau au block face à H. Kadi, meilleur réalisateur cambrésien (24 pts). – VDN
 
Cette rencontre aussi importante pour les deux adversaires démarra par un gros bras de fer au cours duquel personne ne voulut céder un pouce de terrain. Les égalités se multiplièrent ainsi jusqu’à l’entame du money-time. Et à 23-23, Kadi, le grand bonhomme du match, fit pencher la balance du bon côté en enchaînant une belle attaque puis un contre (25-23).

Le scénario se répéta lors de la manche suivante où le suspense perdura jusqu’à 22 partout. Kadi, encore lui, ne craqua en bout de filet, au contraire de Vercruysse, le pointu adverse. Puis Ondrusek profita d’un bon service de Teuira-Hioe pour conclure à 25-22. Certainement touché au moral par la perte de ces deux premiers sets serrés, Bellaing commença alors à lâcher du lest (7-3). Cambrai s’engouffra dans la brèche et poussa son avantage à 16-7 puis 24-14. Et si Bellaing sauva quatre balles de match, la cinquième fut la bonne avec une ultime attaque de Skup (25-18).

« Pas assez de caractère »

« La seule chose dont je suis content, ce sont les trois points, commentait Roman Ondrusek, l’entraîneur joueur cambrésien, un peu chafouin malgré la victoire. À part ça, on n’a pas montré assez de caractère. Je m’attendais à mieux. On n’a pas performé comme on l’avait fait à Royan. On n’a pas bien joué les deux premiers sets même si on les a gagnés. On connaissait Bellaing. On savait que ce n’était pas très physique et qu’il allait falloir être patient. On a quand même réussi à faire exploser leur libéro en réception. Aujourd’hui, ça a suffi contre Bellaing. Mais ça ne suffira pas face à des adversaires plus forts. »

La mauvaise nouvelle est par contre venue de la qualification in extremis pour les play-off de Conflans, contre qui le VBCC avait gagné 3-1 un des deux matchs, aux dépens de Charenton, qui l’a battu deux fois. Ce qui le prive de trois points précieux. C’est donc à la huitième place sur dix et avec huit unités au compteur que Cambrai va démarrer les play-down qui renverront quatre équipes en N2. Le maintien s’annonce donc compliqué. Mais les Cambrésiens n’ont pas dit leur dernier mot.

J14. Cambrai (7) – Bellaing (8) 3-0 (25-23 en 26’, 25-22 en 28’, 25-18 en 24’).

X