Les Cambrésiens ont donné du fil à retordre aux Narbonnais

Revenir aux actualités
25 février 2018
B9714037972Z.1_20171205173824_000+GPUA9KUPM.1-0

Stéphane Alpha à l’attaque lors du match aller. PHOTO VINCENT BERTIN (CLP)

Deev lance les visiteurs idéalement (2-4) mais la réponse de Valchev claque (5-6) tandis que Radtke passe en mode contres (7-7, 10-8). Schneider, un peu à la peine, sert un ace, Radtke bloque encore (19-17) et Tristan Martin réussit un coaching gagnant avec une défense de Manuohalalo, entré au service, convertit par Valchev (21-18).

Scénario catastrophe pour les locaux

La suite ? Un scénario catastrophe pour les locaux : block d’Alpha sur Valchev, ace avec la bande du filet de Deev, sortie de route de Schneider (22-24) et attaque gagnante de Villard entre les deux contreurs (23-25 en 30 minutes).

Crispés plus encore par la perte d’un set inaugural qu’ils avaient en mains, les Narbonnais peinent à s’affranchir de Cambrai, où Alpha devient insaisissable (11-11, 15-15) et Isaak efficace au contre en un contre un (19-19). Le NV finit pourtant par s’en sortir sur deux attaques de Schneider, un block de Radtke et une faute de Deev qui touche la mire (25-23 en 30 minutes).

Au retour des vestiaires, les Centurions semblent jouer plus libérés et se détachent à 10-10 (Alpha) sur un ace de Schneider et un coup de filou de Sol (13-11). Mais deux fautes d’attaque de rang remettent Cambrai dans le coup (13-15, 14-16). Les Nordistes, à l’affût du moindre relâchement adverse, ne demandent pas leur reste. Isaak, Alpha et Jecmenica les propulsent vers le gain du set (19-24). Valchev conclut malgré lui sur une attaque out et un service plein filet (20-25 en 26 minutes).

Le palais chante…

Cambrai poursuit son match solide, prend confiance et devient de plus en plus insaisissable à l’attaque. Le contre audois est impuissant. Les visiteurs s’échappent (7-8, 9-14, 13-16). Le NV réagit, bien sûr. Cledre égalise (18-18) mais Cambrai ne lâche pas l’affaire comme cela (18-20). Clere insiste (21-21) quand surgit Schneider au contre, devant Villard, puis à l’attaque sur une défense au pied sous le filet (24-22). Valchev conclut la manche en poste 4 (25-23 en 32 minutes). Le palais du travail exulte !

Pourtant Bazin le refroidit en 3 aces. Mais après un block, enfin, de Radtke sur Alpha, le duel est relancé. Schneider sert ace, Alpha part à la faute et Kilama sert ace lui aussi (10-6). Halilovic contre. Le palais chante… pour de bon cette fois après un block et une attaque de Schneider.

Laurent Soulier (Clp) | 

X