Cambrai face à Nancy pour faire un pas de plus vers le podium

Revenir aux actualités
2 mars 2018
À trois journées de la fin, le CVEC est en excellente position pour finir la saison régulière sur le podium. Mais il ne devra pas baisser la garde face à Nancy.

Les Cambrésiens ont face à Nancy l’occasion d’assurer leur place dans le top 4. PHOTO VINCENT BERTIN (CLP)

Les Cambrésiens ont face à Nancy l’occasion d’assurer leur place dans le top 4. PHOTO VINCENT BERTIN (CLP)

 

Du côté des Cambrésiens, on ne veut pas s’embarrasser à faire de calculs, alors on va s’en charger pour eux. Alors qu’il ne reste que trois rencontres à disputer et neuf points à distribuer, Cambrai, cinq longueurs devant le duo Saint-Nazaire – Avignon, est vraiment tout proche d’égaler son meilleur classement obtenu en Ligue B, à savoir une troisième place déjà atteinte lors de la saison 2005-2006. Une chose est même définitive depuis samedi dernier, le CVEC est assuré de finir dans le top 5 ce qui n’est vraiment pas négligeable vu son budget et le niveau d’ensemble de ce championnat. Et ce samedi soir, il pourrait verrouiller sa place dans le carré d’as s’il prend un point de plus qu’Avignon, qui reçoit le leader cannois. Saint-Nazaire, qui devrait s’en sortir à domicile face à Orange, et qui se déplacera à Vanpoulle lors de l’ultime journée, serait alors la seule équipe à pouvoir encore espérer chasser Cambrai du podium.

« Pas une équipe à sa place »

Une fois ces enjeux mathématiques posés, il y a la vérité du terrain et un match qu’il va falloir disputer, et de la meilleure façon possible pour décrocher une onzième victoire. Car certes, Nancy n’est pas le prétendant à la montée annoncé en début de saison et n’est plus un concurrent direct de Cambrai pour jouer une belle place en haut de classement comme lors des six premières journées. Il faut dire qu’une singulière valse de joueurs a ensuite plombé la saison des Lorrains qui ont perdu cinq matchs de suite. Mais depuis, Nancy a retrouvé un peu de stabilité (3 victoires en 4 matchs) et reste une adversaire très dangereux avec des valeurs sûres comme Madjak (pointu), Demirovic (récep/attaque) et les anciens Cambrésiens Marinkovic et Bojovic (centraux).

«  Nancy est une belle équipe qui n’est pas à sa place, confirme Gabriel Denys, l’entraîneur cévéiste. Ils sont capables de très bien jouer. Ils sont expérimentés, très solides offensivement et seront en plus sans pression. On va donc continuer à combattre sur ces derniers matchs où tout le monde cherche à se placer en sachant que ce ne sera pas une partie de plaisir.  »

J16 : Cambrai (3) – Nancy (6), ce samedi à 20 h à la salle Vanpoulle.

Olivier Delsaux | 

X