Laurent Debel « Faire encore grandir Cambrai ! »

Laurent Debel est de retour à la tête de Cambrai Volley, dont il avait été président de 2012 à 2015. Cette fois, il a pris la présidence de la SASP (société anonyme et sportive professionnelle), dont dépend l’équipe pro et le centre de formation. Jean-Michel Machut, à l’origine de ce retour, est resté évidemment à ses côtés pour poursuivre le développement du club, accompagnés tous deux par Gabriel Denys, passé d’entraîneur des pros à manager général. Avec ce trio d’hommes passionnés et impliqués, Cambrai Volley devrait voir plus grand dans les prochains mois. « C’est en tous les cas pourquoi j’ai accepté de revenir mais avec un rôle prépondérant » explique Laurent Debel. « C’est le moment de faire franchir un palier au club » insiste le nouveau président, qui a tenu à s’exprimer devant ses sponsors le soir de la venue de Chaumont. Une soirée marquée par un éblouissant succès face au leader invaincu (3-1) devant plus d’un millier de supporters, privés de tribune la saison dernière en raison d’une crise sanitaire, finalement surmontée avec cette place de demi finaliste en ligue A. « Nous étions promus, et l’impossible a été balayé » exulte celui qui était alors encore dans l’ombre. Appel aux sponsors et aux élus Laurent Debel met tout en oeuvre pour que « sa petite entreprise ne connaisse pas la crise », comme l’a chanté Bashung. Ni crise financière, ni crise humaine, ni crise de croissance, et pour cela, le patron anticipe déjà sur la saison prochaine et ce nouveau règlement sorti par les instances nationales. « On un budget qui tourne à un million d’euros, mais ce ne sera pas suffisant la saison prochaine pour jouer en Ligue A. Il nous faut aller chercher 200 000 € d’ici septembre 2022 » a-t-il lancé aux VIP et élus. Des entreprises et des commerçants ont rejoint le club mais il « faut taper plus fort et comptez sur moi, nous avons déjà des contacts. Nous sommes en train de réfléchir à un club partenaires, un vrai club affaires » assure le même qui veut absolument ancrer le club au plus haut niveau. « Nous sommes des terriens, que des terriens. Donc, rassurez-vous, nous sommes raisonnablement ambitieux » a encore ajouté le président assureur en associant dans sa démarche volontariste le duo de l’an dernier Machut-Denys, « qui sera aux affaires à nos côtés, à vos côtés ». Nouveau message à destination des sponsors et élus… avant la phrase du soir signée Gabriel Denys : « Jamais cesser à être meilleur ! ». Deux heures et quatre sets plus tard, les joueurs de Roman Ondrusek lui donnèrent raison !

 

 

Articles récents