Vite privé de pointu, Cambrai tombe les armes à la main

DSC_0092
Revenir aux actualités
2 décembre 2017

unnamed

Les hommes de Gabriel Denys n’ont jamais rien lâché.
Photo Vincent Bertin

Impérial en réception, Cambrai répondit du tac au tac à Narbonne et fit même le premier écart quand Alpha, après deux échecs, prit la mesure du block adverse, bien aidé dans sa tentative d’échappée par un contre et une mine au centre de Isaak (12-8). Les Audois appuyèrent alors un peu plus fort au service. Mais le CVEC géra ce coup de pression pour maintenir son avance et conclure à 25-22 sur un service trop long de Halilovic.

Malheureusement, Alpha sortit sur blessure (petite déchirure). Une grosse tuile que Cambrai digéra d’abord parfaitement dans le sillage d’un super Villard (8-4 puis 11-5).

Sans la puissance de leur seul pointu, les Cambrésiens lâchèrent ensuite logiquement du lest (14-15). Au courage, ils parvinrent quand même à aborder le « money-time » en position favorable (20-18). Moment choisi par Radkte pour sortir le grand jeu (20-23), avant une ultime attaque de Schneider (22-25).

Le rapport de force offensive en faveur de Narbonne se fit plus net après la pause (2-5, 8-16). Et même si les Cambrésiens n’acceptèrent à aucun moment de courber l’échine (13-19), ils ne purent empêcher les Narbonnais, un rien trop narquois au vu des circonstances du soir et de leurs difficultés initiales, de conclure à 15-25.

Un excès de confiance que Cambrai, piqué au vif, fit payer cher aux Audois (7-2). Formidables d’abnégation et d’engagement, les hommes de Gabriel Denys menèrent la danse jusqu’à 14-10. Mais inéluctablement, Narbonne finit par inverser la tendance (15-16). Le CVEC jeta alors ses dernières forces dans la bagarre, sans pour autant parvenir à rabattre le caquet des Narbonnais (20-25).

Cambrai – Narbonne 1–3 en 1 h 46’ (25-22 en 29’, 22-25 en 28’, 15-25 en 21’, 20-25 en 28’) Arbitres : MM. Petitjean et Gilbert. Cambrai : Bazin, Alpha, Deev, Villard, Isaak, Jecmenica + Or (libéro). Puis Beclin, Teavae. Entraîneur : Gabriel Denys. Narbonne : Halilovic, Schneider, Gonzalez Limon, Valchev, Ratdke, Sol + Kilama (libéro). Puis Wojcik, Manuohalalo, Prigent, Clere. Entraîneur : Tristan Martin.

Par Olivier Delsaux (Clp) | 
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X