Deuxième à mi-parcours, Cambrai va passer la trêve au chaud

23795580_10214559868613642_7167504876120577483_n
Revenir aux actualités
19 décembre 2017

 

L’absence de son pointu Alpha aura finalement été bien digérée par Cambrai qui a fini la première phase de son championnat par deux succès probants face à des concurrents directs au podium.

 

 

Après Nancy, c’est donc Lyon qui est passé à la trappe. Et de manière expéditive en plus. Lors de cette rencontre à fort enjeu, les Cambrésiens n’ont à peine douté que dans le deuxième set, quand ils se sont retrouvés menés 17-21. Et encore trouvèrent-ils les ressources pour renverser la vapeur (28-26). Quant au reste, ce fut une véritable démonstration (25-14, 25-14).

« On ne va pas commencer à faire des calculs et on va continuer à prendre du plaisir. »

«  On a gagné le rapport service/récep, se réjouissait Gabriel Denys, l’entraîneur cambrésien. On leur a mis une grosse pression au service et on n’a pas été mal non plus au block, à part dans le deuxième set où on a un peu flotté. Donovan (Teavae) a été très bien au poste de pointu. Offensivement, c’est ce qu’il nous fallait. Ça nous offre une option supplémentaire même si on espère bien retrouver Stéphane (Alpha) après la trêve. Je félicite tous les joueurs qui n’ont rien lâché. On est sur le pont depuis le 24 août avec pas plus de deux jours de repos de suite. Et la solidarité, ainsi que l’envie de faire toujours plus, font vraiment plaisir. Ça va nous faire du bien de couper. Ensuite on va essayer de repartir sur la même dynamique avec peut-être même encore plus d’agressivité. Car la reprise sera déterminante avec deux déplacements difficiles à Orange et au Plessis-Robinson. Mais avant ça, on va savourer. On ne va pas commencer à faire des calculs et on va continuer à prendre du plaisir. »

Au classement, Cambrai a donc pris la place de dauphin de Cannes qui a fait un très grand pas vers la remontée directe en prenant 25 points sur 27 possibles lors de cette phase aller. Et avec quatre longueurs d’avance sur Lyon, cinq sur le Plessis-Robinson, six sur Saint-Nazaire, et sept sur Nancy, les Cambrésiens se sont idéalement placés pour prétendre à un podium en 2018.

Cambrai (2) – Lyon (4) : 3-0 en 1 h 21’ (25-14 en 23’, 28-26 en 34’, 25-14 en 24’).

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X