Cambrai, très solide, a fait tomber Avignon

DSC_0010.1
Revenir aux actualités
14 novembre 2017

Mardi, c’était le jour en coupe de France. Samedi soir, malheureusement la nuit contre Cambrai en championnat pour Avignon. Les Nordistes l’ont emporté trois sets à un.

ebae36ef-c5b5-4208-b5ae-4a9fba39ae79_553116066

L’AVB n’a pas pris le match par le bon bout. En plus d’une équipe bancale, et Ragondet préservé sur le banc, les avignonnais se sont donnés aux cambraisiens : les fautes directes accumulées, les réglages oubliés avec le passeur Ricardo Martinez et Cambrai très solide avec Beclin et Villard aux aîles fait cavalier seul. Talia tente d’éteindre le feu mais Cambrai est trop fort. Sans mobilité en réception et un jeu stérile en attaque, Avignon ne pouvait pas faire pire.

Jaldou retrouve le centre pour la seconde manche parquée par un événement inédit : alors que l’AVB revient aux trousses des nordistes, la rencontre est arrêtée pour un fait inédit. Le premier arbitre Frédéric Paillat qui doit gérer de nombreuses contestations, descend de la chaise d’arbitre, titube et fait comprendre qu’il ne va pas bien. Il fait un malaise, qui ne sera que vagal à priori puis qu’après avoir été allongé quelques minutes, il reprendra sa place sur la chaise. L’AVB ne va même pas profiter de cette pause impromptue pour se refaire les idées : Cambrai, malgré une défense avignonnaise enfin présente, conclue avec Alpha, Beclin et Villard.

Les avignonnais ne sont jamais aussi bons qu’au pied du mur. Alors perdu pour perdu, l’AVB tente tout avec réussite : Martinez des services courts, Bonnefoy à l’âile et même Siecker central de fortune face à Alpha. Cambrai plie, va même céder face à Talia et Pascal. L’AVB joue enfin son jeu agressif, de bagarreur avec un contre efficace. Bazin abdique : il laisse une passe en manchette dans son camp comme pour abréger le set. Cambrai a gardé des réserves avec Deev, sur le banc jusqu’au milieu du 3e set. Sa rentré sur Beclin fera la différence dans la manche suivante : comme dans les deux premiers sets, l’AVB retrouve son courant alternatif mais toujours sans la bonne tension. Cambrai n’a plus qu’à finir son œuvre. Avec 37 fautes, l’AVB a offert le match à un adversaire qui n’en demandait pas tant.

Avignon 1 – Cambrai 3 Gymnase Champfleury. Détail du score : 11-25 (20′) , 18-25(27), 25-20 (28′), 15-25 (24). Avignon : 41 attaques (Talia 18, Jaldou 2, Pascal 6, Siecker 1, Ragondet 3, Bonnefoy 11), 4 aces. Martinez 2, Ragondet 1, Talia 1), 7 contres (Talia 2, Martinez 1, Siecker1, Ragondet 1, Bonnefoy 2), 37 fautes directes dont 18 au service. Talia 21, Martinez 3, Bonnefoy 13, Jaldou 2, (Ragondet 5), Siecker 2, Pascal 6. Libero : Lacombe. Entraîneur : José Amet. Cambrai:40 attaques (Alpha 12, Beclin 4, Villard 12, Jebmenica 3, Isaak 1, Bazin 1, Deev 6, Teavae 1), 5 aces (Alpha 1, Villard 2, Isaak 1, Bazin 1), 11 contres (Beclin 1, Isaak 2, Jebmenica 1, Alpha 2, Bazin 1, Villard 2, Deev 2), 18 fautes dont 8 au service. Alpha 15, Bazin 3, Beclin 5 (Deev 8), Villard 16, Jebmenica 4, Isaak 4 (Teavea 1). Libero : Or. Entraîneur : Gabriel Denys.

Par La Voix Du Nord | 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X